Ce que vous devez savoir à propos des saignements d’implantation

De petites pertes de sang en tout début de grossesse ne signifient pas nécessairement qu’il y a un problème. Les saignements d’implantation peuvent être un signe précoce de grossesse et veulent simplement dire que l’ovule fécondé s’est implanté dans votre utérus. Toutefois, si vous observez du sang et que vous êtes inquiète, il est préférable d’aller consulter pour exclure tout risque. Si vous voulez en savoir plus sur les saignements d’implantation, ce qu’ils signifient, à quoi ils ressemblent et quand ils se produisent, poursuivez votre lecture.

1.
Qu’est-ce qu’un saignement d’implantation ?

Les saignements d’implantation correspondent aux petites pertes de sang qui surviennent lorsqu’un ovule fécondé (un groupe de cellules se divisant rapidement, appelé blastocyste) se fixe à la paroi de l’utérus.

2.
À quel moment les saignements d’implantation surviennent-ils ?

Vous pouvez parfois présenter de légers saignements ou de petites pertes de sang, dus à l’implantation, une à deux semaines après la fécondation, à peu près au moment où vous auriez normalement dû avoir vos règles.

3.
Comment puis-je faire la différence entre les saignements d’implantation et mes règles ?

Les saignements d’implantation sont très légers par rapport aux saignements que vous auriez pendant vos règles. La principale différence que vous pouvez remarquer, c’est la quantité de sang que vous voyez et la couleur. 

À quoi ressemblent les saignements d’implantation ? En cas de saignements d’implantation, vous verriez très probablement quelques gouttes de sang sur vos sous-vêtements ; ils ne couvriraient même pas un protège-slip.

Les saignements d’implantation peuvent également être de couleur marron ou rose clair. Cependant, en tout début de grossesse, vous ne pouvez pas savoir avec certitude que toute forme de saignement, quelle qu’en soit la couleur, soit sans conséquence. Si vous êtes inquiète, veuillez consulter votre médecin. 

 

 

4.
Quels sont les signes et les symptômes des saignements d’implantation ?

Vous pouvez observer quelques gouttes de sang et ressentir de légères crampes pendant un jour environ au moment de l’implantation : il est possible que vous ne sachiez même pas que vous êtes enceinte à ce moment-là. Toutefois, il est également courant de ne pas observer ces saignements.  Cependant, vous pouvez présenter d’autres signes précoces de grossesse, notamment :

  • des nausées
  • de la fatigue
  • des seins sensibles
  • une envie fréquente d’uriner
  • des envies ou des aversions

5.
Quelle est la quantité de sang considérée comme normale lors de l’implantation ?

La plupart du temps, les saignements d’implantation n’indiquent pas un problème. Toutefois, si vous observez une perte de sang et que vous êtes inquiète, consultez un médecin : il n’y a aucun moyen de savoir quelle quantité de sang ne porte pas à conséquence si vous êtes enceinte.

6.
Combien de temps les saignements d’implantation durent-ils, et quelle est l’importance de ces saignements ?

Les saignements d’implantation ne doivent se traduire que par de toutes petites pertes de sang (quelques gouttes seulement), qui peuvent durer quelques jours.

7.
Combien de temps après l’implantation puis-je faire un test de grossesse ?

Vous pouvez faire un test immédiatement (si vous ne l’avez pas déjà fait), d’autant plus que les saignements d’implantation surviennent généralement à peu près à la date présumée de vos règles ! Certains tests de grossesse sont suffisamment sensibles pour détecter l’hormone hCG dans vos urines six jours avant le retard de vos règles (cinq jours avant la date présumée des règles). Si vous faites le test trop tôt, vous risquez d’obtenir un résultat faussement négatif, car la concentration de hCG peut être trop faible pour être détectée, même si vous êtes enceinte. Si vous obtenez un résultat négatif, mais que vous pensez malgré tout être enceinte, attendez trois jours avant de refaire un test. La HCG augmente rapidement en tout début de grossesse. D’ici là, vous devriez voir un résultat positif si vous êtes enceinte.

8.
Toutes les femmes présentent-elles des saignements d’implantation ?

Non. Ces saignements ne surviennent que dans 15 à 25 % des grossesses précoces1. Dans la plupart des cas, les petites pertes de sang sont un signe normal d’implantation. Cependant, tout saignement doit faire l’objet d’une consultation si vous êtes inquiète, car il peut toujours être le symptôme d’une fausse couche ou d’une grossesse extra-utérine. 

Les saignements d’implantation ne sont généralement pas un problème. Il y a de fortes chances que vous ne sachiez même pas que vous êtes enceinte lorsque vous les remarquez. Si vous observez de petites pertes de sang autour de la date présumée de vos règles et que vous pensez être enceinte, faites un test de grossesse. Si vous êtes enceinte, parlez à votre prestataire de soins de santé et mentionnez tout saignement observé, afin que tout autre facteur puisse être exclu. 


Liens vers les sources

  1. Snell, B. J. (2009, November 12). Assessment and management of bleeding in the first trimester of pregnancy [Abstract]. Journal of Midwifery & Women’s Health, 54(6), 483-491. Consulté sur http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1016/j.jmwh.2009.08.007/abstract