Qu’est-ce qui peut provoquer un retard des règles ?

Un retard de règles peut être stressant. Vous vous demandez si vous êtes enceinte ou non, ou si quelque chose ne va pas. Bien qu’une grossesse ou une maladie puissent provoquer un retard ou un arrêt des règles, d’autres facteurs peuvent également retarder l’apparition de vos règles tels que le stress ou la variation naturelle de votre cycle menstruel. Lisez la suite pour tout savoir sur les causes d’un retard des règles.

  • Si vous avez eu des rapports sexuels non protégés et que vos règles sont en retard, effectuez un test de grossesse à domicile pour déterminer si vous êtes enceinte ou non
  • Vous pouvez également enregistrer un retard ou une absence de règles si vous êtes stressée, avez soudainement perdu du poids, effectuez une activité physique excessive, souffrez de surpoids, allaitez, êtes ménopausée ou utilisez un moyen de contraception
  • Certains états médicaux à long terme tels qu’une hyperactivité de la thyroïde, un syndrome des ovaires polykystiques, le diabète et une maladie cardiaque peuvent également entraîner l’arrêt ou l’irrégularité de vos règles.
  • Beaucoup de femmes ont des cycles irréguliers dus aux variations naturelles.

Retards des règles et grossesse

Si vous avez eu des rapports sexuels non protégés, vous avez peut-être un retard des règles parce que vous êtes enceinte. Nous vous recommandons tout d’abord d’exclure une grossesse en effectuant un test de grossesse. Vous pouvez également découvrir si vous devez effectuer un test avec notre questionnaire « Suis-je enceinte ? »

Gardez un œil sur les symptômes précoces de la grossesse tels que :

  • seins sensibles
  • nausées matinales
  • envie fréquente d’uriner
  • fatigue

Ces symptômes, associés à un retard des règles, peuvent signifier que vous êtes enceinte

Je ne suis pas enceinte, alors pourquoi ai-je un retard des règles ?

Le résultat du test de grossesse était négatif et vous n’avez toujours pas vos règles. Que faire ? Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles vous pouvez constater un retard ou une absence des règles, ou pour lesquelles vos règles peuvent s’arrêter complètement. 

Si une grossesse ne peut pas être exclue après un résultat de test négatif, il se peut que vous constatiez un retard ou une absence de règles en raison de : 

  • Stress : Cela peut être l’une des principales raisons d’un retard ou d’une absence des règles. Prenez le temps de vous détendre, de faire régulièrement de l’exercice ou même de faire des exercices de respiration pour gérer votre stress.
  • Perte de poids soudaine : Cela peut entraîner l’arrêt de vos règles, car une restriction calorique importante ou des troubles de l’alimentation peuvent arrêter la production des hormones nécessaires à l’ovulation.
  • Activité physique excessive : Une activité physique excessive et intense peut entraîner des déséquilibres hormonaux.
  • Thyroïde hyperactive : Cette maladie thyroïdienne peut interférer avec vos règles.
  • Problèmes de santé à long terme : Certaines maladies telles que les maladies cardiaques ou le diabète peuvent provoquer une irrégularité des règles. 
  • Surpoids ou obésité : Le surpoids ou la prise de poids peut amener votre corps à produire trop d’œstrogènes, ce qui peut affecter votre cycle menstruel.  
  • Syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) : Les ovaires polykystiques ont de nombreux sacs sous-développés dans lesquels les ovules se développent, et ils sont souvent incapables de libérer un ovule. C’est pourquoi vous n’ovulez pas. Le SOPK touche une femme sur dix au Royaume-Uni et est responsable d’un cas sur trois de règles irrégulières.
  • Ménopause ou périménopause : À l’approche de la ménopause, qui survient généralement entre 45 et 55 ans, votre taux d’œstrogènes commence à diminuer, ce qui entraîne des ovulations moins fréquentes. Certaines femmes, environ 1 sur 100, ont une ménopause prématurée qui se produit avant l’âge de 40 ans. Si vous n’avez pas eu vos règles depuis 3 mois et avez moins de 45 ans, consultez votre médecin.
  • Allaitement : Si vous allaitez, vos règles peuvent être irrégulières ou absentes.  Vos règles peuvent même ne pas se déclencher avant que vous n’arrêtiez d’allaiter, mais cela ne veut pas dire que vous n’êtes pas fertile. Assurez-vous donc d’utiliser un moyen de contraception si vous ne voulez pas encore concevoir. 
  • Moyens de contraception : Certains types de moyens de contraception comme les pilules contraceptives composées uniquement de progestérone, les injections contraceptives ou les systèmes intra-utérins (SIU) peuvent provoquer l’arrêt complet de vos règles. 

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles vous pouvez constater un retard ou une absence des règles, et la plupart d’entre elles, comme le stress, ne sont pas alarmantes. Vos règles peuvent revenir à la normale avec quelques changements positifs à votre mode de vie. 

Cependant, pour écarter tout motif d’inquiétude, si vos règles ne se déclenchent pas après plusieurs cycles, nous vous conseillons de consulter votre médecin pour obtenir des conseils médicaux. 

Ai-je vraiment un retard des règles ?

Vous pensez que vos règles sont en retard, mais il pourrait simplement s’agir d’une variation naturelle de votre cycle menstruel habituel. Beaucoup de femmes enregistrent des variations d’un mois à l’autre dans leur cycle menstruel, généralement de deux ou trois jours. Vos règles peuvent donc apparaître au cours du 27e jour un mois et au cours du 33e jour un autre mois. Cependant, chez certaines femmes, la variation est encore plus grande : 46 % des cycles menstruels peuvent varier de 7 jours ou plus, et 20 % de 14 jours ou plus

Chaque femme a un cycle menstruel différent et, à mesure que vous prenez de l’âge et que vous vous rapprochez de la ménopause, vous remarquerez peut-être que vos cycles deviennent plus irréguliers. Si vous ne le faites pas encore, effectuer un suivi de vos cycles menstruels peut vous aider à déterminer ce qui est normal pour vous en observant les variations de vos cycles. En cas d’inquiétudes, parlez-en à votre médecin.