La vérité sur le faux test de grossesse positif

Vous avez fait un test de grossesse et observé un résultat positif, mais vous avez des doutes : et si c'était un faux test de grossesse positif ?  Les erreurs de test de grossesse positif sont rares : par exemple, les tests Clearblue sont fiables à plus de 99 % dès la date présumée des règles. Bien qu’il soit possible qu’un test affichant un résultat négatif soit erroné, notamment si vous procédez à une détection précoce de la grossesse, l’obtention d’un résultat positif erroné est très peu fréquent. Cela dit, il existe des exceptions : votre test peut être positif et vous n’êtes pas enceinte. Poursuivez votre lecture pour connaître la vérité sur les faux tests de grossesse positifs.

  • Un test de grossesse agit en détectant l’hormone hCG, qui n’est généralement présente dans votre corps que si vous êtes enceinte.
  • Un résultat positif de test de grossesse signifie que vous êtes enceinte quasiment avec certitude.
  • L’obtention d’un véritable faux test de grossesse positif (vous n’avez jamais été enceinte en premier lieu) est extrêmement rare.
  • Un test n’affichera un résultat positif erroné que si votre corps présente un taux de hCG pour une toute autre raison, comme par exemple si vous avez été récemment enceinte, si vous prenez des traitements pour favoriser la fertilité contenant de la hCG ou si un état médical vous a été diagnostiqué, comme des kystes ovariens rares.
  • Si vous effectuez un test avant la date présumée des règles, vous pouvez être enceinte, mais votre taux de hCG est trop faible pour être détecté par le test.
  • Un test peut s’avérer positif si vous présentez une grossesse chimique (fausse couche spontanée), une grossesse extra-utérine ou une grossesse môlaire ; cependant, cela ne constitue pas une erreur de test de grossesse positif.

Quelles sont les causes d'un faux positif sur un test de grossesse ?

L’obtention d’un véritable résultat positif erroné (vous n’avez jamais été enceinte en premier lieu) est extrêmement rare. Les tests de grossesse détectent l’hormone hCG (gonadotrophine chorionique humaine) dans votre corps ; cette hormone n’est présente que lorsque vous êtes enceinte. C’est pour cela qu’un résultat de test de grossesse positif indique que vous êtes enceinte quasiment avec certitude. 

Cependant, dans certains cas, vous pouvez obtenir un résultat positif erroné pour les raisons suivantes :

  • une grossesse récente (ex. : après une fausse couche, un accouchement récent ou un avortement)
  • certains kystes ovariens rares
  • certains médicaments contenant l’hormone hCG, comme certains traitements de fertilité 

Cependant, dans certains cas, vous pouvez obtenir un résultat positif et découvrir plus tard que vous n’êtes plus enceinte – mais vous l’avez été. Cela peut arriver si vous avez présenté une grossesse chimique (ou fausse couche spontanée) ou une grossesse extra-utérine.   Il ne s’agit alors pas de résultats positifs erronés : les résultats du test de grossesse étaient véritablement positifs, même si la grossesse ne s’est pas poursuivie. 

 

Erreur test de grossesse positif : grossesse chimique ?

On parle de grossesse chimique en cas de fausse couche spontanée très précoce, qui se produit juste après l’implantation de l’embryon. Une échographie ne détecterait pas de fœtus, mais votre organisme fabrique l’hormone hCG ; ainsi, le résultat serait positif. À moins d’effectuer un test de grossesse, vous ne pourriez pas savoir que vous avez été enceinte. Une grossesse chimique se traduit par très peu de symptômes, et vous n’auriez pas fait l’expérience de signes liés à la grossesse, comme les nausées matinales. De nombreux experts pensent que les grossesses chimiques ont lieu pour des raisons similaires à celles de nombreuses autres fausses couches, c’est-à-dire à cause de problèmes chromosomiques chez le bébé en développement. 

Visionnez notre vidéo pour de plus amples informations sur la grossesse chimique et les causes de test de grossesse positif liées à ces circonstances.  La fausse couche spontanée est un phénomène courant (elle a lieu chez une femme sur quatre), mais la plupart des femmes qui perdent un bébé pourront vivre une grossesse sans problème par la suite.    

Une grossesse extra-utérine : qu'est-ce que c'est ?  

Une grossesse extra-utérine est une pathologie relativement rare (concernant près de 1 grossesse sur 90) au cours de laquelle un ovule fécondé s’implante en dehors de l’utérus, comme par exemple dans une trompe de Fallope. La poursuite de cette grossesse peut être risquée pour votre santé, et il n’est pas possible de prolonger une telle grossesse. Les symptômes de grossesse extra-utérine regroupent notamment :

  • un retard de règles ; 
  • une douleur dans le bas-ventre, d’un seul côté ; 
  • une douleur dans le haut de l’épaule ;
  • des saignements vaginaux ou des pertes marron et liquides ; et 
  • une gêne aux toilettes. 

Ces symptômes peuvent être provoqués par d’autres raisons, comme un dérangement intestinal ; toutefois, si vous êtes enceinte et que vous présentez l’un de ces symptômes, quel qu’il soit, veuillez par précaution prendre immédiatement un avis médical.

Une grossesse môlaire : qu'est-ce que c'est ?

On peut parler de faux test de grossesse positif si vous présentez une grossesse môlaire. Une grossesse môlaire est une complication très rare ayant lieu au cours des tout premiers stades de la fécondation : le fœtus se développe de manière anormale. Dans le cas d’une grossesse môlaire complète (lorsque tout le matériel génétique provenant de la mère est perdu lors de la fécondation), il n’y a pas développement embryonnaire. Au lieu de cela, une môle (c’est-à-dire un regroupement de cellules anormales évoluant en kystes) se forme. Veuillez cliquer ici pour en savoir davantage sur la grossesse môlaire.  Une grossesse môlaire entraînera également un résultat positif : en effet, votre corps produit de l’hormone hCG, et ce n’est pas un résultat positif erroné.  

Puis-je obtenir un résultat positif après une grossesse récente, une fausse couche ou un avortement ?

Oui, mais seulement dans certains cas. La prise d’antibiotiques n’entraînera pas de résultat positif sur votre test de grossesse ; cependant, si vous prenez un traitement pour favoriser la fertilité contenant de la hCG (ceux-ci sont administrés par injection), vous pouvez obtenir un résultat positif erroné.  Ces médicaments regroupent notamment :  

La plupart des médicaments que vous avez dans votre armoire à pharmacie, comme les analgésiques, les antiacides, etc. n’affecteront pas le résultat d’un test de grossesse à domicile.

Quels états médicaux pourraient entraîner une erreur de test de grossesse positif ?

Dans de très rares cas, certains états médicaux peuvent entraîner une augmentation du taux de hCG, même si vous n’êtes pas enceinte. Cela comprend les pathologies suivantes :

  • les kystes ovariens ;  
  • les maladies rénales ; 
  • certains cancers ;
  • les troubles touchant les taux hormonaux, en particulier chez les femmes ménopausées ou péri-ménopausées ; et  
  • les tumeurs des cellules qui constitueraient le placenta. 

Que signifie mon résultat positif ?

positive results

Il est normal d’avoir des questions en voyant un test de grossesse positif et nous sommes là pour vous aider à comprendre la signification de votre résultat.

Pour tout savoir sur les résultats positifs des tests

Que signifie mon résultat négatif ?

negative results

Un test négatif peut être source de confusion si vous pensez être enceinte. Nous sommes là pour vous aider à comprendre votre résultat

Pour tout savoir sur les résultats négatifs de test