Vous avez probablement déjà entendu l'expression « horloge biologique d'une femme », mais qu'est-ce que cela signifie vraiment, et à quel âge cela commence-t-il à avoir de l'importance ? Alors qu'un homme produira des spermatozoïdes à quasiment la même fréquence pendant toute sa vie, ce n'est pas la même histoire pour une femme...

  • Vous êtes née avec tous les ovules qu'il ne vous sera jamais donné d'avoir.
  • Vous ne produirez aucun nouvel ovule au cours de votre vie.

L'horloge biologique de la femme

Parlons biologie. Vous êtes née avec tous les ovules qu'il ne vous sera jamais donné d'avoir. Vous ne produirez aucun nouvel ovule au cours de votre vie ; en fait, c'est lorsque vous étiez encore dans l'utérus de votre mère que votre quantité d'ovules était à son maximum : un fœtus femelle de 20 semaines possède environ sept millions d'ovules. Lorsque vous êtes née, ce nombre était tombé à environ deux millions environ ; lorsque vous avez atteint la puberté et commencé à être menstruée (avoir vos règles), il ne vous restait plus que 300 000 à 500 000 ovules.

Le fait que votre réserve d'ovules diminue constamment ne doit pas être une cause d'inquiétude, cependant ; en effet, il s'agit d'un phénomène naturel et continu, complètement indépendant de la prise de pilules contraceptives ou de compléments alimentaires, des grossesses, ou même de votre état de santé ou de votre mode de vie.

Vous êtes la plus fertile au cours de votre vingtaine et au début de votre trentaine ; à partir de la moitié de votre trentaine, la fertilité chute jusqu'à la ménopause. Une fois ménopausée, vous ne pourrez plus concevoir naturellement.

Follicle number over age

Lors de la plupart des cycles menstruels, l'un de vos ovules mûrit et est libéré d'un ovaire (ovulation) en vue de la fécondation. Cependant, la diminution du nombre de vos ovules (également appelé « réserve ovarienne ») se produit plus vite que ce processus et, à partir du moment où vos règles commencent, près de 1 000 ovules sont destinés à dégénérer chaque mois. Au cours de votre vie, vos ovaires libéreront près de 500 ovules ayant atteint la phase de maturation. Lorsque la réserve d'ovules sera épuisée, vos ovaires cesseront de produire des œstrogènes, et vous entrerez au stade de la ménopause. Pour la plupart des femmes, cela se produit lorsqu'elles atteignent 50 ans environ : l'âge moyen dans les pays développés est de 51,4 ans1. À partir de ce moment, vous ne serez plus en mesure de concevoir naturellement.

J'ai entendu dire qu'il existait un test pour mesurer le nombre d'ovules qu'il me restait. J'ai lu que ce nombre était mesuré grâce à des analyses sanguines portant sur l'hormone antimüllériennes et la FSH... Qu'est-ce que cela signifie ?

J'ai entendu dire qu'il existait un test pour mesurer le nombre d'ovules qu'il me restait. J'ai lu que ce nombre était mesuré grâce à des analyses sanguines portant sur l'hormone antimüllériennes et la FSH... Qu'est-ce que cela signifie ?

Chez les femmes de plus de 35 ans qui essaient de tomber enceinte, il existe un certain nombre de tests pouvant être effectués afin de prédire la réserve ovarienne (le nombre d'ovules qu'il leur reste). Les analyses sanguines comprennent un test portant sur l'hormone antimüllérienne (AMH), qui peut être effectué à tout moment du cycle menstruel, même si vous prenez la pilule. L'hormone antimüllérienne est fabriquée par les cellules des follicules des ovaires, et son analyse peut constituer une manière précoce de déterminer la réserve d'ovules présents dans vos ovaires. L'interprétation des résultats de ce test peut varier selon les prestataires de soins de santé.
Le jour 3 de votre cycle menstruel (soit deux jours après le début de vos règles), vous pouvez également effectuer une analyse sanguine portant sur l'hormone folliculo-stimulante (FSH) et l'œstradiol. Ces deux tests peuvent permettre de détecter le déclin de la fonction ovarienne au début du cycle menstruel, lorsqu'un follicule dominant est préparé pour l'ovulation. Le comptage des follicules antraux permet également de déterminer une faible réserve ovarienne. Au cours de ce test, une échographie transvaginale est utilisée afin de déterminer le nombre de follicules prêts pour le recrutement, lors du jour 3 du cycle. Vous trouverez des informations plus détaillées sur les tests relatifs à la réserve ovarienne sur le site Internet www.reproductivefacts.org


Articles connexes