De nombreux couples s'imaginent qu'ils parviendront rapidement à concevoir un bébé. Cependant, il est assez normal qu'il faille jusqu'à un an à un couple de moins de 35 ans et en bonne santé pour concevoir.

  • À peine un peu plus d'un tiers des couples en bonne santé parviendront à concevoir un enfant au cours du mois suivant la première tentative1.
  • Si vous avez moins de 35 ans et que vous êtes en bonne santé, il est parfaitement naturel que la conception prenne jusqu'à un an.
  • Si vous êtes plus âgée, cependant, cela prend plus de temps ; chez les femmes de 38 ans, 75 % ayant régulièrement des rapports sexuels non protégés parviendront toutefois à concevoir au cours des trois années suivant la première tentative2.
  • Jusqu'à un couple sur deux tente de concevoir un enfant pendant les jours du cycle de la femme qui ne sont pas favorables à la conception3. Vous ne pouvez concevoir que pendant le jour de l'ovulation ou les jours la précédant : il est donc important d'avoir des rapports sexuels pendant cette période.
  • On estime que près d'un couple sur sept a des difficultés à concevoir4.
  • La fiabilité des Tests d’ovulation Clearblue est d'au moins 99 % dans la détection du pic d'hormone lutéinisante (LH), qui a lieu 24 à 48 heures avant l'ovulation.
  • Bien qu'un fort stress ne soit pas bon pour la santé, il ne vous empêchera pas de concevoir (sauf s'il entraîne l'interruption de vos règles ou de votre vie sexuelle).

Combien de temps cela prend-il ?

Dès qu'un couple commence à essayer de faire un bébé, il s'attend à ce que la grossesse soit avérée rapidement. Plus de la moitié des femmes s'attendent à concevoir au cours des six premiers mois, et les femmes plus jeunes ont tendance à croire que cela arrivera plus rapidement. Toutefois, dans une étude portant sur 1 400 femmes ayant planifié leur grossesse la plus récente, 30 à 44 % d'entre elles ont indiqué que cela avait pris plus de temps que prévu5.

Les rapports sexuels au mauvais moment sont un facteur courant, et il est facile d'y remédier6. Jusqu'à un couple sur deux tente de concevoir un enfant pendant les jours du cycle de la femme qui ne sont pas favorables à la conception, car il n'a pas connaissance de la date de ces jours les plus fertiles3.

Comme le montre le graphique ci-dessus, vous avez davantage de chances de concevoir si vous prévoyez d'avoir des rapports sexuels le jour de l'ovulation ou le jour la précédant (lorsque vous détectez le pic de LH), mais vous pouvez toujours tomber enceinte au cours des jours précédant l'ovulation.

Si cela fait plus d'un an que vous essayez de concevoir, nous vous recommandons de demander l'avis d'un médecin.


Que puis-je faire pour concevoir plus rapidement ?

Vous pouvez augmenter vos chances de concevoir si vous prévoyez d'avoir des rapports sexuels lors du jour de l'ovulation (lorsque votre corps libère un ovule) ou au cours des jours la précédant.

Les tests d'ovulation détectent le pic d'une hormone appelée LH (hormone lutéinisante), qui a lieu 24 à 36 heures avant l'ovulation. L'utilisation d'un test d'ovulation dès que vous commencez à essayer de tomber enceinte vous aidera à comprendre votre cycle menstruel et à rapidement identifier toute irrégularité quant à la durée du cycle. Bien qu'un test d'ovulation puisse ne pas être en mesure de vous libérer complètement de votre stress à ce sujet, il peut vous offrir l'assurance que vous maximisez vos chances de tomber enceinte.

La fiabilité des Tests d'ovulation Clearblue est d'au moins 99 % dans la détection de votre pic de LH.

Si après trois cycles menstruels, vous n'avez pas détecté d'ovulation (fertilité maximale), nous vous recommandons de consulter votre médecin.

 

Comprendre les fluctuations hormonales pendant vos cycles


L'âge peut-il affecter ma capacité à concevoir ?

Si vous avez plus de 35 ans, n'essayez peut-être que pendant six mois avant de demander de l'aide. Si vous avez 40 ans ou plus, il est préférable de consulter votre médecin dès que vous décidez d'essayer de concevoir un bébé.

La raison pour laquelle ces conseils varient en fonction de l'âge ? C'est un facteur essentiel dans la probabilité d'une grossesse. La fertilité naturelle d'une femme commence déjà à décliner à la fin de sa vingtaine ; en effet, elle dispose de moins d'ovules, et la qualité de ceux restants sera probablement moindre que lorsqu'elle était plus jeune.

Après 35 ans, l'épuisement des ovules se trouve à un stade critique ; après 40 ans, les chances de tomber enceinte sont beaucoup plus faibles. Cela se vérifie non seulement pour la conception naturelle, mais également pour la conception assistée.

La raison pour laquelle ces conseils varient en fonction de l'âge ? C'est un facteur essentiel dans la probabilité d'une grossesse. La fertilité naturelle d'une femme commence déjà à décliner à la fin de sa vingtaine ; en effet, elle dispose de moins d'ovules, et la qualité de ceux restants sera probablement moindre que lorsqu'elle était plus jeune.

Effect of a woman's age on fertility
Le graphique ci-dessus illustre l'effet de l'âge sur le déclin des chances de conception.

Professeur Bill Ledger, Spécialiste de la fertilité

Nous savons que l'enthousiasme et le plaisir liés aux relations sexuelles peuvent rapidement décliner lorsque les tentatives de conception échouent ; en effet, cela fait pression sur le couple. De nos jours, les femmes ont en outre tendance à être plus âgées lorsqu'elles essaient de concevoir pour la première fois. Elles ne peuvent pas être aussi détendues quant au moment de la conception que les anciennes générations l'étaient. Cela est particulièrement important lorsque le couple prévoit d'avoir deux ou trois enfants.

Le Moniteur de Fertilité Avancé est un dispositif conçu en lien avec son époque. Sa portée est étendue, et il répond aux besoins des femmes désirant concevoir aussi rapidement que possible et souhaitant comprendre le fonctionnement de leur corps. Je suis heureux de pouvoir le recommander à mes patientes.


Le stress peut-il affecter ma fertilité ?

Il est probable que le stress ait un impact minime sur la capacité d'une femme à concevoir. Des études ont démontré que les athlètes de haut niveau et les femmes présentant une faible production d'hormones féminines (troubles alimentaires, problèmes de maigreur) activent leurs hormones de stress, qui peuvent avoir un impact sur leur capacité de libération d'un ovule. Toutefois, le stress normal de votre vie de tous les jours ne devrait pas avoir véritablement d'impact sur votre capacité à concevoir. En général, les situations stressantes sont de courte durée, et n'ont pas d'effet prolongé sur votre fertilité.

Il a été suggéré que l'utilisation de tests d'ovulation pour prévoir les rapports sexuels lors des jours les plus fertiles pouvait se révéler stressante, mais une étude menée par le Professeur William Ledger et Clearblue a démontré que le recours à ces tests n'était pas plus stressant que le fait d'essayer de tomber enceinte sans eux. En réalité, dans cette étude, 77 % de femmes en plus sont tombées enceintes dans le groupe qui utilisait les tests7.

Trouvez vos jours les plus fertiles

Pregnancy test

avec le Test d’ovulation Digital Avancé

Renseignez-vous

 

Questions supplémentaires

J'ai déjà un enfant, mais j'ai du mal à tomber enceinte à nouveau

Professeur Michael Thomas

Un grand nombre de facteurs peuvent entraver votre capacité à concevoir, même si vous avez déjà eu un enfant auparavant. Le problème le plus courant est l'âge que vous avez actuellement. Si vous avez déjà eu un enfant par le passé et que vous avez à présent plus de 35 ans, il est possible que votre capacité à concevoir ait baissé. Il est également possible que vous ayez développé un problème relatif à votre capacité à ovuler régulièrement, ou un polype ou un fibrome dans la cavité utérine ; cela peut avoir un impact sur la capacité d'implantation et de développement d'un embryon. Votre partenaire masculin peut également présenter une anomalie au niveau des spermatozoïdes, pouvant avoir provoqué une baisse en matière de numération, de motilité ou de forme de ces derniers. Si vous êtes inquiète, consultez votre professionnel de santé.

J'ai avorté par le passé, et je crains qu'il me soit difficile de concevoir à nouveau.

Professeur Michael Thomas

Un avortement n'affectera généralement pas votre capacité à concevoir à l'avenir. En de rares occasions, il est possible que des adhérences se soient développées dans votre utérus, et qu'elles entraînent des problèmes de fertilité dans le futur. Si vos cycles menstruels sont normaux, la probabilité que ces adhérences affectent votre fertilité est faible. Une consultation avec un spécialiste de la fertilité ou votre gynécologue sera utile pour vous assurer que votre utérus n'a pas été affecté si cela fait un an que vous tentez de tomber enceinte, que vous avez moins de 35 ans et que la durée de vos cycles est comprise entre 23 et 35 jours. Si vous avez plus de 35 ans, envisagez de consulter après six mois de tentatives infructueuses ; consultez immédiatement si vous avez plus de 40 ans.


Articles connexes